Accueil Belgique Politique

Crise politique: les négociations entre CDH et MR se poursuivent discrètement

Cette rencontre regroupe les chefs de cabinet des présidents Olivier Chastel et Benoît Lutgen, appuyés par quelques experts.

Temps de lecture: 2 min

Après un week-end déjà studieux, CDH et MR ont repris lundi leurs négociations en vue de former de nouvelles majorités francophones. Ces discussions ont été organisées à Bruxelles dans un lieu qui n’a pas été révélé pour assurer la discrétion et la sérénité des échanges.

Cette rencontre a regroupé les chefs de cabinet des présidents Olivier Chastel et Benoît Lutgen, appuyés par quelques experts. Selon le porte-parole du CDH, « d’autres réunions auront encore lieu dans la semaine ».

Poursuivre les négociations

Dans un communiqué, le MR a fait savoir lundi en début d’après-midi qu’Olivier Chastel avait reçu mandat du Conseil du parti pour « poursuivre les négociations en vue d’aboutir à un accord en Wallonie ».

« Il en appréciera le contenu avant d’en faire rapport aux instances du Mouvement Réformateur  », appelées à valider tout accord de participation à une nouvelle majorité.

À Bruxelles, la situation restait lundi toujours des plus incertaines.

Samedi, la ministre CDH Céline Fremault a appelé l’ensemble des partis à former une majorité alternative sans le PS. Un appel que le président de Défi, parti incontournable pour la formation d’un nouveau gouvernement à Bruxelles, a toutefois jugé « prématuré ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Delsaux Francois, lundi 17 juillet 2017, 17:44

    Vous souvenez vous du scandale fait par Lutgen quand leMR s'est acoquiné avec la NVA!!!!! Les masques des faux culs commencent a tomber!

  • Posté par Slezingher , lundi 17 juillet 2017, 17:24

    les visages hyper réjouis des deux compères CDH et MR ne cadrent pas avec la situation politique du pays et encore moins avec la responsabilité de ces "(ir)responsables"!

  • Posté par Lacroix André, lundi 17 juillet 2017, 17:00

    Comme ils sont heureux ! Ils vont pouvoir continuer à cumuler mandats et rémunérations .

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une