Accueil Belgique Politique

Commission Samusocial: Pascale Peraïta refuse d’être filmée

La mandataire socialiste avait précédemment fait savoir qu’elle souhaitait garder le silence.

Temps de lecture: 1 min

La directrice du Samusocial, Pascale Peraïta se présentera ce mardi devant la commission d’enquête du Parlement bruxellois, qui cherche à faire la lumière sur cette affaire.

La presse audiovisuelle a été informée lors d’un briefing que Pascale Peraïta a fait valoir son droit à l’image pour ne pas être filmée ou photographiée lors de son audition.

Précédemment, la mandataire socialiste avait déjà fait savoir, par courrier signé de son avocat, qu’elle souhaitait garder le silence, en raison de l’instruction judiciaire en cours. Mais les députés espèrent quand même qu’elle acceptera de répondre à leurs questions.

Suivez les dernières informations en direct

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Dewamme Claude, mardi 18 juillet 2017, 13:38

    Remboursez ,profiteuse !! Tout de même ,gênée d'être filmée .C'est un premier bon début d'aveu de culpabilité ! Claude Dewamme

  • Posté par Delporte Henri, mardi 18 juillet 2017, 11:45

    Je pense que cette commission parlementaire gêne le travail de la justice.C'est aux juges de faire la lumière sur cette affaire et non à des femmes et hommes politiques qui sont là pour se faire mousser dans les médias.

  • Posté par Delvaux Joelle, mardi 18 juillet 2017, 10:35

    Arrêtez cette parodie de démocratie et exigez le remboursement du trop perçu + case prison…

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une