Accueil Société Régions Hainaut

Charleroi: des bus hybrides d’ici la mi-octobre

Les bus hybrides permettent une réduction de 35 % des émissions de CO2. Ils prendront place progressivement sur le réseau.

Temps de lecture: 2 min

La SRWT a commandé 90 de ces bus Volvo 7.900 Electric Hybrid rechargeables et des stations de recharge ABB construites en Suisse qui seront installées aux terminus. Ce sont les mêmes bus qu’à Stockholm, Luxembourg et Hambourg. Le TEC Namur va en recevoir 46 et Charleroi 55.

« Les premiers véhicules seront livrés dès la fin du mois d’août. On va en recevoir 15 par mois, les derniers devant être livrés avant la fin de l’année. Ce sont des bus hybrides rechargeables commandés par GPS. Quand ils entrent dans la zone du portique de rechargement, un pentographe se déploie automatiquement sur le toit du bus pour le recharger. Ceux-ci récupéreront aussi l’énergie de freinage pendant les trajets. Quand le bus n’aura plus assez l’électricité, il pourra continuer à rouler à l’énergie fossile, jusqu’au terminus où il pourra recharger ses batteries. On doit encore obtenir les permis d’urbanisme pour installer ces grandes bornes de rechargement aux terminus des lignes. », explique Gérard Monseux, président du TEC Charleroi.

Ce calendrier explique que les usagers ne pourront monter dans ces bus écologiques qu’à partir de la mi-octobre. Il faudra également démonter les valideuses de ticket et les plates-formes embarquées qui permettent aux chauffeurs de communiquer avec la centrale des vieux bus qui seront déclassés et les remonter sur les bus hybrides. Enfin, les chauffeurs devront suivre une formation avant de prendre le volant de ces bus hybrides. Et les techniciens devront également être formés à l’entretien de cette nouvelle génération de véhicules.

Comme ces bus sont très peu polluants, ils seront affectés en priorité sur les lignes qui passent par le cœur de Charleroi. La première ligne qui sera desservie par des bus hybrides à la mi-octobre, sera la ligne 18 qui relie le dépôt de Jumet à Châtelet en passant par Lodelinsart, le centre-ville, Marcinelle et Couillet.

Plus silencieux

La deuxième ligne équipée pour les bus hybrides sera la ligne 86 qui va de l’Athénée de Gosselies à la gare du Sud en passant par Jumet, Marchienne-au-Pont, Dampremy et le centre-ville.

Il faudra attendre le début de l’année 2019 pour que la ligne 3 bascule à son tour vers l’énergie électrique. Cette ligne relie la place de Montignies-sur-Sambre à la prison de Jamioulx en passant par le cœur de Charleroi et Marcinelle.

Les piétons vont devoir s’habituer à ces nouveaux bus qui seront nettement plus silencieux que ceux qui roulent au diesel. Côté look, ces nouveaux véhicules ultramodernes seront tout jaunes, sans bande gris et rouge sur les flancs.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs