Accueil Belgique Politique

Cela s’est passé un 18 juillet : «André Cools assassiné»

L'ancien vice-Premier ministre et président du PS a été abattu ce jeudi à Liège. Son amie a été gravement blessée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

(article paru le 19 juillet 1991)

André Cools, bourgmestre de Flémalle, ancien ministre et vice-Premier ministre, ministre d'État et prédécesseur de Guy Spitaels à la présidence du parti socialiste est mort, jeudi matin, à Liège, à l'âge de 65 ans. Il a été assassiné alors qu'il quittait, à 7 h 25, la «Résidence de la Colline», un immeuble à appartements multiples situé au numéro 215 de l'avenue de l'Observatoire, à l'entrée du quartier de Cointe, sur les hauteurs de Liège.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs