Commission Samusocial: l’audition de Pascale Peraïta en trois chiffres

© Reporters
© Reporters

L’ex-administratrice-déléguée du Samusocial, Pascale Peraïta, a fait usage mardi après-midi de son droit au silence, devant la commission d’enquête chargée d’examiner la gestion du Samusocial et l’attribution en son sein de jetons de présence. Elle n’aura donc répondu à aucune des 220 questions que souhaitaient lui poser les commissaires.

Pascale Peraïta est restée exactement 10 minutes et 20 secondes dans l’enceinte de la commission et a parlé pendant 3 minutes et 37 secondes.

Convoquée mardi après-midi, Pascale Peraïta était assistée de son avocat. Après avoir prêté serment, elle a d’emblée précisé que son avocat avait adressé un courrier au président de la commission, Stefan Cornelis (Open Vld), le 26 juin dernier affichant clairement ses intentions dans ce sens. « Cette information a été transmise à tous les médias trois heures plus tard », a ajouté Mme Peraïta, semblant le déplorer.

L’ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles a confirmé avoir été entendue le 23 juin dernier par les enquêteurs auquel elle a assuré avoir répondu « à toutes les questions en toute transparence ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous