Accueil Monde Asie-Pacifique

Thaïlande: premières condamnations dans un immense procès de traite d’êtres humains

Des fosses communes avaient été découvertes dans des camps de transit pour migrants en pleine jungle thaïlandaise.

Temps de lecture: 1 min

Des dizaines de personnes ont été reconnues coupables de traite d’êtres humains mercredi à Bangkok lors un procès exceptionnel impliquant un haut gradé de l’armée thaïlandaise, des politiciens locaux et des policiers. L’ampleur de ce trafic, dénoncé depuis des années par les ONG, était parvenu sur le devant de la scène internationale en mai 2015, avec la découverte de fosses communes dans des camps de transit pour migrants en pleine jungle thaïlandaise. En 2015, une trentaine de corps avaient été découverts dans un camp abandonné de la province de Songkhla.

La répression qui avait suivi avait désorganisé les filières et conduit les passeurs à abandonner en mer des milliers de migrants venus Birmanie ou du Bangladesh. Les 102 accusés doivent répondre de traite d’êtres humains, de rançon et de meurtre – des accusations qui les exposent à des peines pouvant aller jusqu’à la condamnation à mort. Ils nient tous les charges retenues contre eux.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une