Accueil Société Régions Bruxelles

21 juillet: voici les perturbations attendues à la Stib

Certaines stations seront fermées.

Temps de lecture: 2 min

Des lignes de la Stib seront prolongées, vendredi soir, d’autres interrompues temporairement ou déviées à l’occasion de la Fête nationale.

Des transports disponibles plus tard que d’habitude

Les 11 lignes de bus de nuit Noctis circuleront comme chaque vendredi soir : toutes les 20 à 30 minutes, de minuit à 03h00. Les métros et les trams 3, 4, 19, 32, 92 et 93, effectueront leur dernier passage dans le centre-ville (stations Parc et Trône) après 01h00.

Certaines stations seront inaccessibles

La station de métro Parc sera fermée entre 12h00 et 18h30. Maelbeek sera inaccessible entre 15h00 et 16h00 et certains de ses accès ne pourront être empruntés en début et fin d’après-midi.

Des entrées seront aussi fermées à la gare Centrale (de 09h00 à 11h15 et après 21h30), à Arts-Lois (dès 09h00) et à Schuman (de 13h30 à 17h45). La station Trône pourrait être complètement fermée durant le feu d’artifice, en fonction de la puissance du vent.

Des déviations et limitations

Les déviations concernent : les trams 92 et 93 (entre Louise et Botanique), le bus 27 (entre Merode et Gare du Midi), les bus 29, 63, 65 et 66 (entre Madou et gare Centrale/De Brouckère), la ligne 71 (entre Matongé-Porte de Namur et De Brouckère) et le 95 (entre Trône et Grand Place).

Pendant le Te Deum, soit de 8h00 à 12h00, le bus 86 sera limité à Anneessens. De 15h00 à 01h00, le bus 48 n’ira pas plus loin que la Porte de Hal. Entre 13h00 et 18h00, le 21 et le 64 termineront leurs trajets à Maelbeek, le 34 et le 80 seront déviés entre Museum et Porte de Namur, et le 36 sera limité à Merode. Enfin, le 60 et le 79 seront déviés par Maelbeek.

Lors du feu d’artifice, les lignes 34, 38, 64, 80 et 95 seront limitées à la gare du Luxembourg et le 71 s’arrêtera à la place Flagey.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

La nécessaire métamorphose des grands restaurants bruxellois

Des établissements emblématiques de la capitale ont fermé leurs portes ces derniers mois, victimes des attentats, des travaux du piétonnier, de la crise sanitaire… Une nouvelle génération de restaurateurs cherche désormais à séduire les Bruxellois plutôt que les touristes.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs