Accueil Belgique Politique

Yvan Mayeur sur sa rémunération au Samusocial: «Comment peut-on dire que c’était excessif?»

L’ancien bourgmestre de Bruxelles et membre du bureau du Samusocial a donné les chiffres de ses rémunérations.

Temps de lecture: 1 min

L’ancien bourgmestre de Bruxelles et membre du bureau du Samusocial, Yvan Mayeur, s’est présenté devant la commission d’enquête du parlement bruxellois chargée d’étudier le fonctionnement de cette association d’aide d’urgence aux sans-abri. Yvan Mayeur est mis en cause dans la gestion de cette ASBL, notamment pour avoir touché des jetons de présence élevés. Il aurait, avec l’ex-patronne de l’association Pascale Peraïta, perçu en 2014 et 2015 deux tiers du budget prévu pour les administrateurs.

Lors d’un (long) exposé, Yvan Mayeur a évoqué ses rémunérations :« Elles ont été rendues publiques. Mes revenus : 700 euros net par mois après fiscalisation, soit moins que ce que la ville prévoit pour ses structures ». Et s’insurge : « Dans ces circonstances, comment peut-on parler de rémunérations excessives? Quelles sont les références? Les points de comparaison? »

S’il dit comprendre que « cela interpelle les citoyens qui ne connaissent pas le fonctionnement des institutions publiques », il s’est montré surpris que des hommes politiques fassent « même des comparaisons avec Publifin ». « Il n'y a pas de limites à l'exagération », a-t-il lancé.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Maryse Tonon, mercredi 19 juillet 2017, 21:37

    J'ai écouté avec attention l'audition de monsieur Mayeur et étant assistante sociale de formation comme lui, je souhaite souligner le sens profond de son investissement, ses options professionnelles mèrite du respect, je souhaite lui manifester tout mon soutien face à la cabale dont il est victime ainsi que mon plus grand respect. Il fait seulement apparaître de nombreuses lacunes des politiques et dénonce ainsi la méconnaissance de la problématique des SDF et des difficultés du secteur social. Honte au PS de l'avoir démissionné!!!

  • Posté par bernard delpierre, mercredi 19 juillet 2017, 20:48

    Déplacer du vent peut aussi s'apparenter à du travail mais ne justifie pas que l'on vive comme Crésus aux dépens de ceux qui avaient des besoins moins prétentieux mais plus utiles pour sauvegarder une existence au ras des pâquerettes.Il est vrai que n'ayant pour l'interroger que des individus n'ayant du travail, pour la majorité d'entre eux, qu'une connaissance livresque, il peut sembler normal de se faire passer pour un bourreau du travail....

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Nucléaire: la Vivaldi se réaligne sur les négociations avec Engie

Après le tumulte autour d’une possible majorité alternative visant à relancer toutes les centrales en Belgique, les partenaires Vivaldi – à commencer par le MR – se reconcentrent, au moins provisoirement, sur les négociations avec Engie pour le maintien de deux réacteurs : « L’objectif est de conclure avant le 31 décembre. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une