Après le Grand Jojo, le groupe Sttellla enflamme le «Bal national» à Bruxelles

Pour sa 15e édition, le Bal national lance les festivités du 21 juillet, place du Jeu de Balle.

Le public est arrivé en nombre dès19h pour la « Unik Party », où des danseurs ont appris aux spectateurs quelques pas pour réaliser une immense chorégraphie.

Les prestations des artistes belges s’enchaînent ensuite tout au long de la soirée. Le programme prévu est diversifié : de la chanson populaire au beatbox en passant par un spectacle musical humoristique. Parallèlement, un concert gratuit de la première lauréate du concours Reine Elisabeth de violon en 2015, Ji Young Lim, a eu lieu à 20h au Bozar, devant le couple royal.

Un mélange de genres et de générations

Le chanteur bruxellois de medley romantique, Dan Peeters, a fait son apparition en premier place du Jeu de Balle, à 20h15. Suivi, à 20h30, du rappeur néerlandophone Zwangere Guy, ancien membre du groupe bruxellois Stikstof.

L’îcone du bal national et figure de la chanson populaire belge, le Grand Jojo, est monté sur scène vers 21h.

Le groupe Sttellla, de l’humouriste Jean-Luc Fonck, a pris le relai à 21h45.

Le beatboxeur de 24 ans, Big Ben, entrera en scène vers 22h45. Ce jeune jettois a gagné plusieurs fois le championnat de beatbox de Belgique. À 23h, le DJ et acrobate, Crazy Sir-G, animera la scène. Le Bal national sera clôturé par le groupe de reprises, The Magical Flying Thunderbirds.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous