Accueil Société Régions Bruxelles

Mayeur assume ses rémunérations face à la commission Samusocial: «J’ai travaillé!» (vidéo)

Le bourgmestre démissionnaire de Bruxelles confirme qu’il ne remboursera pas ses rémunérations et jetons de présence gagnés au sein de l’ASBL.

Temps de lecture: 2 min

L’ex-bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur a accepté mercredi de répondre aux questions des députés de la commission d’enquête sur le Samusocial, s’exprimant ainsi pour la première fois publiquement, depuis sa disparition de la scène politico-médiatique depuis sa démission le 8 juin dernier.

Avant de répondre aux questions des commissaires, il s’est attaché à détailler, le travail selon lui «  énorme » de l’association, y compris de son bureau.

Yvan Mayeur s’est attaché à plusieurs reprises à défendre son travail. « Ce que je ne ferais pas, c’est de dire que je vais rembourser parce que ce que j’aurais touché serait indu. Non, ce n’est pas vrai ! J’ai travaillé pour cela et j’ai respecté un cadre légal. »

Yvan Mayeur justifie son cumul des fonctions par sa capacité de travail. « Je travaille vite et bien. Je ne compte pas mes heures : 12-14 heures par jour. Je sais que je suis prétentieux en disant cela, mais au moins c’est dit. J’ai pu assumer le CPAS, le parlement et la Ville de Bruxelles. J’avais le sentiment de faire partout le même travail, mais à des niveaux différents », argumente celui qui a démissionné du PS.

Yvan Mayeur reconnaît un seul tort : « Je n’ai pas su lâcher prise. Ma plus grande erreur, a été de ne pas avoir su lâcher prise avec Samu. J’aurais dû démissionner en décembre 2013, malgré la pression des équipes et le refus du CA. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo