Accueil Société

Contre les travailleurs détachés, le secteur de la construction promet 25.000 emplois

Confrontée à la concurrence des travailleurs venus d’Europe de l’Est, la construction a perdu près de 20.000 emplois en cinq ans. Le secteur demande au gouvernement d’agir pour éviter l’hémorragie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’était en octobre 2015. Le gouvernement Michel promettait un geste au secteur de la construction en ces termes : «  Le Premier Ministre, le Ministre de l’Emploi, le Ministre des Finances et la Ministre des Affaires Sociales examineront la possibilité d’organiser un tax shift supplémentaire avec entrée en vigueur le 1er janvier 2016 au sein du secteur de la construction.  » Et le document relatif au Conseil des ministres du 11 octobre 2015 de préciser : «  Un montant de 604.800 kEUR (604 millions, NDLR) sera utilisé pour le secteur (…) et en concertation avec celui-ci.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs