Accueil Belgique Politique

Un centre d’accueil pour migrants: «Une mise en demeure» adressée à l’Etat

Médecins du monde et le Ciré demandent l’ouverture d’un centre d’accueil et d’orientation à Bruxelles pour les migrants en transit. Le rôle occupé par les bénévoles doit être géré par l’Etat, disent-ils.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ils dorment à ciel ouvert dans le parc Maximilien. Les plus chanceux restent sous une passerelle, pour s’abriter de la pluie, et quelques arbres de la plaine servent de toilette de fortune pour les hommes. Pour les associations, la situation ne peut plus durer. Le Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) et Médecins du monde dénoncent les conditions dégradantes dans lesquelles vivent les quelque quatre cents migrants en transit à la gare du Nord et au parc Maximilien. Les deux associations demandent l’ouverture d’un centre d’accueil et d’orientation à Bruxelles. Pour Pierre Verbeeren, directeur de Médecins du monde, c’est à l’Etat belge d’assurer des conditions dignes aux personnes de passage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vandersleyen Thomas, jeudi 20 juillet 2017, 22:53

    Au Charleroi on organise des tours pour regarder la misere belge... et personne ne s'indigne, on prefere se moquer de tout ces "baraquis"... a quand la redynamisation de ces quartiers ?

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs