Accueil Médias

Philippe Logie: «Il faut revoir la chronologie des médias»

Faut-il raccourcir le délai d’attente entre la sortie des films au cinéma et leur arrivée sur les chaînes payantes ? Netflix, Canal+ et BeTV plaident dans ce sens pour lutter contre le piratage. Les distributeurs se tâtent et les exploitants de salles sont contre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Au Festival de Cannes, le géant américain Netflix annonçait sa volonté d’enterrer la « chronologie des médias », ce processus qui régit depuis trente ans les règles de diffusion d’un film après sa sortie en salles. Actuellement, quand il quitte l’affiche, le film est d’abord disponible en VOD, puis sur les chaînes payantes comme Canal+ ou BeTV, ensuite sur les chaînes gratuites et enfin en SVOD. Selon Netflix, qui pèse désormais 100 millions de spectateurs dans le monde, il faudrait envisager «  la sortie simultanée en salles et sur les plates-formes de vidéo à la demande  ».

En France, la direction de Canal+ applaudit et nuance l’initiative de Netflix. Et chez nous ? Philippe Logie, directeur des achats de BeTV, nous donne sa vision du futur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs