Accueil Économie Mobilité

François Bellot sur le survol de Bruxelles: «Il n’y aura aucune astreinte à court terme»

Le tribunal de Bruxelles a condamné ce mercredi l’Etat belge à faire cesser l’utilisation des routes « Canal » et « Ring » entre 23h et 7h. Un jugement qui a de quoi faire frémir le ministre de la Mobilité, François Bellot… Mais il n’en est rien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Interdire les vols de nuits sur certaines routes au-dessus d’une partie de Bruxelles, d’ici 4 mois, voire interdire l’exploitation de la route dite du Canal sous peine d’une astreinte à charge de l’Etat fédéral de 100.000 euros par semaine ? Le jugement rendu par le tribunal de première instance de Bruxelles a de quoi faire frémir le ministre de la Mobilité, François Bellot. Il n’en est rien.

Avez-vous la solution pour échapper à ces astreintes ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mathieu Guy, vendredi 21 juillet 2017, 21:03

    Pauvre mec ce ministre.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs