21 juillet: le roi Philippe et la reine Mathilde chaleureusement accueillis pour le Te Deum

Ce vendredi, la fête nationale a débuté avec le Te Deum à 10 heures, dans la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule, en présence du roi Philippe et de la reine Mathilde et de leurs quatre enfants.

Comme chaque année, la foule – environ 500 personnes – était présente pour accueillir les souverains.

Le cardinal Jozef De Kesel a célébré le Te Deum à 10H00. L’assemblée, composée d’au moins 800 personnes, comptait des corps constitués, de nombreux ambassadeurs et représentants politiques, à commencer par le Premier ministre Charles Michel et les ministres fédéraux Didier Reynders, Kris Peeters, Willy Borsus, Daniel Bacquelaine, Steven Vandeput, Koen Geens, François Bellot et Marie-Christine Marghem. Étaient également présents la présidente du Sénat Christine Defraigne et celui de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Ils seront nombreux à se rendre ensuite à la traditionnelle réception au palais d’Egmont, décoré pour la fête nationale de compositions florales de la maison de l’artiste Daniël Ost.

Des personnes de l’association patriotique Pro Belgica ont agité une quinzaine de drapeaux belges depuis le public.

Bain de foule

Le couple royal et ses enfants Elisabeth, Éléonore, Gabriel et Emmanuel ont pris un bain de foule d’une trentaine de minutes à la sortie du Te Deum. Ils ont été accueillis sous des applaudissements et des « Vive le roi » dès la descente des marches de la cathédrale. La reine Mathilde a reçu de nombreux bouquets de fleurs.

«  C’est un beau couple », estime Éric (59 ans), un Bruxellois qui assistait à l’événement pour la première fois. « Pour les parties flamande, wallonne et bruxelloise du pays, le Roi est un beau symbole d’unité ».

Le défilé militaire et civil se déroulera sur la place des Palais à partir de 16h00.

La fête nationale se terminera en apothéose avec un grand feu d’artifice musical tiré par les Maîtres Artificiers Van Cleemput depuis le jardin et les toits du Palais des Académies. Le public est convié place des Palais mais les illuminations seront bien entendu visibles au-delà.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous