Les États-Unis vont bientôt interdire les voyages en Corée du Nord

© AFP
© AFP

Les États-Unis vont interdire les voyages de leurs ressortissants en Corée du Nord, a-t-on appris vendredi à Pékin auprès de deux agences de voyages, un mois après le décès d’un touriste américain emprisonné par Pyongyang. Young Pioneer Tours, qui avait organisé le voyage de l’étudiant américain emprisonné, et Koryo Tours, deux agences basées en Chine, ont indiqué avoir été informées que l’interdiction entrerait en vigueur à partir du 27 juillet.

Cette décision intervient un peu plus d’un mois après le décès le 13 juin d’Otto Warmbier, un étudiant américain rapatrié dans le coma quelques jours plus tôt aux États-Unis après 18 mois de détention en Corée du Nord. Condamné en 2016 par la justice nord-coréenne à 15 ans de travaux forcés pour le vol d’une affiche de propagande, Otto Warmbier souffrait de graves lésions cérébrales qui résultent d’ordinaire d’un arrêt cardio-respiratoire, selon ses médecins. Les origines de son coma profond restent mystérieuses.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous