Accueil

Merckx a pris tout le monde de vitesse

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

5 Juillet 1903

Hippolyte Aucouturier s’impose au terme des 374 kilomètres de la 2e étape du premier Tour de France, Lyon-Marseille.

10 juillet 1971

Une des innombrables dates marquantes de la carrière du Cannibale ! Touché dans son orgueil après avoir été distancé par Luis Ocana la veille, dans l’étape d’Orcières-Merlette, Eddy Merckx prépare sa riposte avec sa garde Molteni. Il mène un train d’enfer dès les premiers kilomètres de l’étape, le peloton d’échappés déboule sur le Vieux-Port avec plus d’une heure d’avance sur le meilleur tableau horaire ! On adore les Belges sur la Cannebière mais on raconte qu’à l’époque, le maire Gaston Deferre était furibard d’avoir loupé le spectacle. Arrivé en retard, pris de vitesse par Eddy !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs