Accueil Sports Football

Standard: «Nous devons soutenir nos joueurs, pas les huer»

Malgré la lanterne rouge, les supporters du Standard sont restés calmes jusqu’à présent. Déçus, ils sont encore prêts à être patients mais n’excluent pas des actions des Ultras. Reportage

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

L’imposante grille électrique barre l’entrée de l’académie Louis-Dreyfus où s’entraînent les joueurs du Standard de Liège, ce mercredi matin. Impossible de se rendre compte des efforts consentis par les Rouches pour quitter ce week-end la lanterne rouge de la Pro League à l’occasion du duel wallon qui les verra affronter les Zèbres, à Charleroi. Que l’entraînement ait lieu à huis clos n’est finalement pas un problème : aucun supporter ne s’est déplacé. « Depuis que Yannick Ferrera est devenu entraîneur, aucun entraînement n’a été accessible au public, commente le vigile accompagné de son petit chien protégé du froid par un manteau noir. Quand ça tournait bien, il y avait régulièrement de monde. Actuellement, il y a parfois quelques gamins qui viennent pour tenter de décrocher un autographe, mais c’est assez rare. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs