Accueil Opinions

«Il y a un sentiment d’impunité derrière un écran»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Google enregistre tout ce que vous faites sur ses sites. Et rien ne vous garantit qu’il ne transmettra pas vos données à un tiers, à votre insu. En tant que spécialiste de la protection des données à caractère personnels, Jean-Marc Van Gyseghem est donc très critique avec la candeur avec laquelle la plupart des internautes répandent des informations privées sur les réseaux numériques. « Ce qui est embêtant dans ce type d’études, c’est qu’elles utilisent des données collectées de manière légale à l’origine mais qui sont réutilisées à l’insu de l’internaute qui voit une partie de sa vie privée analysée », relève le directeur du Crids, le Centre de Recherches Information, Droit et Société de l'Université de Namur. L’auteur de l’étude affirme certes avoir anonymisé les données qu’il a analysées, il ne cite aucun nom, il n’empêche : « Leur anonymisation n’a eu lieu qu’à la sortie, pour la publication, mais le chercheur a eu accès via Google à des données qui pouvaient être reliées à des individus. Il s’agissait bien de données à caractère personnel. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs