Accueil La Une Belgique

Un frituriste passionné: «Dans 10 ans, j’arrêterai sûrement»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Sans l’apercevoir, on la sent déjà. L’odeur de friture, celle que l’on déteste adorer, se propage dans l’habitacle de la voiture. Pas de doute, la baraque à frites n’est plus loin ! Dans ce minuscule préfabriqué campé à Chênée (Liège), un grand gaillard à la toute fraîche quarantaine s’active devant les friteuses. L’huile chaude et frétillante attire les premiers clients de la journée. Ils patientent devant la baraque que Benoît Marx, le frituriste, donne le feu vert.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs