Accueil Société

Quand les interdictions du port du voile sont illégales

La Ligue des droits de l’Homme publie une analyse sur les interdictions du port du foulard islamique visant les femmes adultes. Au regard des droits fondamentaux, seule une minorité de ces limitations se justifie, estime l’organisation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

D ans la majorité des cas, ces mesures d’interdiction ne reposent pas sur une justification valable au regard des droits fondamentaux. Elles sont donc illégales. » Le moins que l’on puisse dire c’est que la conclusion de la Ligue des droits de l’Homme va en faire hurler plus d’un(e). L’organisation publie en effet une analyse signée par Julie Ringelheim, chercheuse qualifiée au FNRS, professeure de droit à l’UCL et membre de la LDH. « La multiplication des interdictions qui visent des femmes adultes a motivé cette analyse, explique la chercheuse. On parle beaucoup des interdictions du port du foulard dans l’emploi mais ces mesures vont au-delà : dans les hautes écoles, certains restaurants, des salles de fitness… Or, plus on interdit, plus on estime naturel d’exclure des femmes de divers lieux de notre société. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par jacques rabbot, lundi 24 juillet 2017, 14:57

    le port de déguisement ou tout autre accessoire masquant le visage est interdit en Belgique en dehors de la période du carnaval. C'est une loi, faisons la respecter un point c'est tout !

  • Posté par François Lemaire, lundi 24 juillet 2017, 14:27

    Il est en effet absurde de cibler le port du voile et sa connotation religieuse. Supprimer le port de tout couvre-chef pendant le service ou dans certains lieux suffirait.

  • Posté par Rebts Jean-Louis, lundi 24 juillet 2017, 11:39

    La religion doit rester dans le cœur des gens et ne doit pas en sortir. Avant d'imposer leur religions dans les pays d’accueils, ils feraient mieux de régler les problèmes qu'ils amènent; quelle proportion d'étrangers ou soi disant belge en prison ??? sujet TABOU politiquement incorrect, je risque la prison rien qu'en en parlant...tout est dis...

  • Posté par Arnould Philippe, dimanche 23 juillet 2017, 20:09

    La liberté de religion doit être respectée, Le droit de propriété aussi. Vous êtes libres de croire en ce que vous voulez, je suis libre de vous refuser l'accès à ma propriété. Si je n'en suis pas libre, alors on viole mon droit de propriété. La liberté religieuse ne prime pas sur le droit de propriété. Et j'ai le droit fondamental en tant que citoyen d'une démocratie d'être contre les religions, j'ai le droit de les éviter. Surtout si cela concerne des religions obscurantistes qui ne me tolèrent pas elles mêmes, me dénoncent comme ennemi et autorisent mon meurtre…

  • Posté par stals jean, dimanche 23 juillet 2017, 13:20

    Les bisounours, à l’instar de Ben-Hur, arrêtez votre char, Le voile islamique est plus que jamais l’expression d’une absolue revendication d’appartenance. Ce bout de tissus si fièrement porté c’est un parfait étendard, une provocation pure. Et celles, de plus en plus nombreuses, surtout les plus instruites qui s’en emballent la tête, ne sont rien moins que des hordes de "femmes soldats" se pavanant en pays "ennemis". Allez-y les bisounours avec ou sans poil, traitez moi de vieux fou, de dangereux parano, mais, oublier que l’Islamisme, comme les deux autres religions monothéistes d’ailleurs, bien que la chrétienne et la juive, elles, sont quelque peu et par bonheur, dans les cordes, ce qui n’a pas toujours été le cas, c’est avant tout une idéologie à caractère absolument résolument indubitablement vindicative et fascisante. Il n’existe pas à ma connaissance de Nations islamiques véritablement démocratiques. Pas une. Et dans ces pays la, les femmes qui se battent pour pouvoir sortir dans la rue cheveux au vent sont victimes de ce fascisme politique et religieux. Certaine y laissent même leur vie. Toutes celles qui en Europe, par exemple, revendiquent le port du voile partout, toujours et en tous lieux sous prétexte de droits fondamentaux, ne sont rien moins que des complices de cette idéologie islamique plus que moyenâgeuse, ne sont rien moins que des enragées, racistes aussi, des prétentieuses imbéciles coupables d’un prosélytisme qui ne l'est pas moins. Mais de ça, les politiciens comptables de Belgique mais pas que, à voile et à vapeur, au QI de méduse, s’en branlent...Et l'autre de Laeken qui ne prend jamais le métro, ses enfants non plus, du fond de sa voiture blindée, va rompre le jeûne chez les assoiffés...Her-dogan, le nouvel imam en füreure de toutes les turquies a bien du rigoler lui aussi...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs