Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Romain Bardet y parviendra, mais quand?

Encore deuxième samedi avant un contre-la-montre qui lui aura été fatal, Romain Bardet a dû reporter ses rêves de sacre sur ses terres. S’il est descendu d’une marche sur le podium par rapport à l’édition 2016, il a prouvé qu’il était un vrai candidat à une victoire dans un futur plus ou moins proche…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’Auvergnat s’est délesté des valises de pression qui encombraient sa roue arrière. Pendant trois semaines, Romain Bardet a supporté le choc médiatique que seule la France peut imposer à ses champions. Il s’est surtout montré à la hauteur dans le défi qui l’opposait à Froome mais pas qu’à l’Anglais. Il fallait disposer de Quintana, d’Aru, de Dan Martin, de Contador, concurrents prêts à grignoter la moindre croûte de pain. Bardet s’est trouvé un adversaire inattendu, Rigoberto Uran, en tout cas pas le Colombien prévu, pour lui chiper la deuxième place. Et encore, sans la désinvolture de Landa qui a cochonné son chrono dans la descente de Notre-Dame de La Garde, le coureur d’AG2R ne serait même pas monté sur le podium.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs