Accueil Monde Europe

Angela Merkel intouchable, Martin Schulz pédale dans le vide

A deux mois des élections, le 24 septembre prochain, la chancelière reste favorite malgré la popularité de son rival Martin Schulz. Le candidat du SPD ne parvient pas à convaincre les Allemands de la nécessité d’une alternance politique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Martin Schulz se bat comme un beau diable. Le candidat à la chancelière du Parti social-démocrate (SPD) mène une campagne au pas de charge. Il est sur tous les marchés. Il se casse la voix dans les meetings. Il rencontre les déshérités des quartiers sensibles.

Lorsque Merkel se pavane aux côtés des grands de ce monde à Hambourg, au Sommet du G20, l’ancien président du Parlement européen arpente avec une mine sévère une usine de poissons en coiffe hygiénique. Mais personne ne le voit...

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mine , lundi 24 juillet 2017, 10:15

    Schulz avait promis il y a quelques mois, une campagne électorale Fair-Play, donc pas de coups bas. Mais son désarroi est tel qu´il commence à accuser Angela Merkel de mauvaise répartition europénne des réfugiés, or ce sont les autres pays européens qui bloquent et il le sait bien. Angela Merkel pour gagner avec un bon score devrait renouveler sa garde-robe et surprendre, être moins lisse..

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs