Accueil Économie Mobilité

Soupçons de cartel: Volkswagen convoque un conseil de surveillance extraordinaire

Volkswagen se serait dénoncé aux autorités anti-cartel en juillet 2016 dans l’espoir d’obtenir un peu de clémence de la part des gendarmes de la concurrence.

Temps de lecture: 2 min

Le président du conseil de surveillance du groupe de Wolfsburg (nord), Hans Dieter Pötsch, «a convié à la dernière minute à une réunion extraordinaire du conseil de surveillance au vu de la situation actuelle», a indiqué son porte-parole. Ce rendez-vous aura lieu mercredi, a ajouté le porte-parole de M. Pötsch, sans donner de détails.

Un peu avant cette annonce, le puissant comité d’entreprise de Volkswagen avait exhorté le groupe, propriétaire de douze marques dont Audi, Porsche, Seat et Skoda, à organiser une réunion de ce type dans la semaine. «La direction a l’obligation d’informer cette instance de manière détaillée», a expliqué à l’AFP un porte-parole du comité d’entreprise, qui représente les salariés au sein du conseil de surveillance.

Volkswagen se serait dénoncé

Le magazine allemand Der Spiegel a affirmé vendredi que Volkswagen, Audi et Porsche, trois marques du groupe Volkswagen, mais aussi BMW et Daimler ont tenu depuis les années 1990 des réunions secrètes dont l’objectif était de se concerter sur plusieurs technologies et notamment sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel.

Volkswagen se serait dénoncé aux autorités anti-cartel en juillet 2016 dans l’espoir d’obtenir un peu de clémence de la part des gendarmes de la concurrence, d’après le magazine.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb