Accueil Monde Afrique

RDC: à peine installée, une instance de sortie de crise déjà critiquée

Temps de lecture: 1 min

La situation politique apparaît toujours bloquée en République démocratique du Congo (RDC) où la mise en place d’une instance de sortie de crise a été immédiatement rejetée par des opposants, observait-on lundi. Samedi, les autorités congolaises ont installé un «Conseil national de suivi de l’accord» (CNSA) du 31 décembre 2016.

Cet accord est supposé sortir ce géant d’Afrique d’une crise politique ouverte provoquée par le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au-delà de la fin de son deuxième mandat, le 20 décembre 2016. L’accord prévoit notamment la tenue d’une élection présidentielle fin 2017. En vertu de l’actuelle Constitution, M. Kabila ne peut pas se représenter.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une