Accueil Culture Musiques

Les Russes, les Français et tous les autres

Beaucoup de Russes et de Français mais aussi beaucoup d’autres. La Roque d’Anthéron offre la nature provençale aux claviers. Les festivaliers accourent de toute l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est parti : le 37e Festival international de piano de la Roque d’Anthéron s’est ouvert le 21 juillet avec un de ses artistes fétiches, Boris Bezezovsky dans le 2e concerto de Rachmaninov, bientôt suivi dans le 3e par le jeune Ouzbek Behzod Abduraimov. Entre ces deux volets d’ouverture lancés « pleins tubes », deux récitals d’une incroyable hauteur de vue complètent la double ambition de La Roque d’Anthéron : la consécration des grands chefs-d’œuvre et le plaisir de la découverte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs