Accueil Belgique Politique

Ce qu’il faut retenir de l’accord de gouvernement MR-CDH

Lutgen et Chastel ont abouti à un accord. CDH et MR formeront la nouvelle majorité wallonne, au détriment du PS qui est renvoyé dans l’opposition. Le futur gouvernement a peu de temps pour convaincre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Au terme d’une longue séquence de tractations discrètes, Benoît Lutgen et Olivier Chastel ont abouti à un accord qui conduira à la constitution d’une nouvelle majorité wallonne autour du CDH et du MR. Les deux présidents ont présenté le résultat de leurs travaux ce mardi après-midi à Namur. Thématique générale : « La Wallonie plus forte ».

Olivier Chastel sait que le temps passe vite : deux ans après le renouvellement du parlement wallon. Mais le président du MR voit déjà plus loin : « Des dossiers vont entamer leur cheminement pour se poursuivre au-delà de cette échéance. » Pour son collègue du CDH, « il est temps de passer de la Wallonie de l’assistanat à une Wallonie plus entreprenante. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par bernard delpierre, mercredi 26 juillet 2017, 17:43

    Si les mesures de forte rationalisation annoncées voient le jour, comment feront-ils pour licencier les grosses légumes qui se sont peut-être protégées par des conditions financières dépassant tout entendement ou alors pour les recaser avec leur sac à dos d'avantages supérieurs au reste de la fonction publique? Je souhaite bonne chance à ce gouvernement qui veut mettre de l'ordre dans les intercommunales, dans les TEC et leur légion de directeurs et d'administrateurs, dans les provinces où le poids du personnel enseignant est très élevé alors que cette matière est du ressort de la communauté française, véritable foutoir digne d'une armée mexicain dotée de secrétaires généraux à n'en plus finir alors que des besoins sur le terrain ne sont pas remplis...faute d'argent et donc de personnel.Mais enfin ils ont au moins le mérite de commencer un nettoyage salutaire pour tous sauf pour les camarades au statut de rentiers profiteurs.

  • Posté par bernard delpierre, mercredi 26 juillet 2017, 17:42

    Si les mesures de forte rationalisation annoncées voient le jour, comment feront-ils pour licencier les grosses légumes qui se sont peut-être protégées par des conditions financières dépassant tout entendement ou alors pour les recaser avec leur sac à dos d'avantages supérieurs au reste de la fonction publique? Je souhaite bonne chance à ce gouvernement qui veut mettre de l'ordre dans les intercommunales, dans les TEC et leur légion de directeurs et d'administrateurs, dans les provinces où le poids du personnel enseignant est très élevé alors que cette matière est du ressort de la communauté française, véritable foutoir digne d'une armée mexicain dotée de secrétaires généraux à n'en plus finir alors que des besoins sur le terrain ne sont pas remplis...faute d'argent et donc de personnel.Mais enfin ils ont au moins le mérite de commencer un nettoyage salutaire pour tous sauf pour les camarades au statut de rentiers profiteurs.

  • Posté par MULLER JEAN, mercredi 26 juillet 2017, 9:28

    Depuis 1981, sauf pendant 5 ans, pas un gouvernement wallon sans la participation du PSC ou du CDH. Mains-propres ? Mémoire courte, oui. On balaye tout, on oublie tout... pas les électeurs, espérons-le.

  • Posté par Belot Philippe, mardi 25 juillet 2017, 21:36

    "Le choix de l'électeur-sic!- va être renforcé", dixit le tandem! En effet, à peine 50 % de l'électorat wallon s'en retrouve représenté! Gageons raisonnablement que la démocratie chrétienne et ses représentants que sont la CSC, le MOC et autre mutualité chrétienne vont adhérer sans réserve à cette coalition! Que penser de leur représentativité respective sur la base du dernier sondage commandité par ... le MR "him self": 23,2% pour le MR et ....9,8% (oui, le parti du nouveau formateur); soit 33 % de l'électorat wallon! La bonne gouvernance? Rationnaliser certaines administrations, en supprimer d'autres, mobiliser les fonctionnaires d'une structure à l'autre, mais quid du décumul et de la réduction du plafond de rémunération exigé par Ecolo et Défi? Téméraire mais suicidaire le "Lutgen"! La droite qui représente moins de 30 % se retrouve majoritaire en Wallonie! Un comble!

  • Posté par Belot Philippe, mardi 25 juillet 2017, 21:36

    "Le choix de l'électeur-sic!- va être renforcé", dixit le tandem! En effet, à peine 50 % de l'électorat wallon s'en retrouve représenté! Gageons raisonnablement que la démocratie chrétienne et ses représentants que sont la CSC, le MOC et autre mutualité chrétienne vont adhérer sans réserve à cette coalition! Que penser de leur représentativité respective sur la base du dernier sondage commandité par ... le MR "him self": 23,2% pour le MR et ....9,8% (oui, le parti du nouveau formateur); soit 33 % de l'électorat wallon! La bonne gouvernance? Rationnaliser certaines administrations, en supprimer d'autres, mobiliser les fonctionnaires d'une structure à l'autre, mais quid du décumul et de la réduction du plafond de rémunération exigé par Ecolo et Défi? Téméraire mais suicidaire le "Lutgen"! La droite qui représente moins de 30 % se retrouve majoritaire en Wallonie! Un comble!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs