Accueil Société

Des chefs scouts irresponsables, vraiment?

Des scouts de la Fédération Baden Powell de Belgique font beaucoup parler d’eux sur les réseaux sociaux. Une de leurs tentes était jonchée de canettes de bière. Ont-ils pour autant fauté au regard de leur règlement ? La réponse est nuancée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Lundi, une habitante de la province du Luxembourg a découvert des bières vides dans un camp scout. Les photos ont vite fait le tour de la toile et créé le buzz.

D’autant que les chefs scouts faisaient la grasse matinée pendant que les jeunes dont ils ont la charge étaient « en hike ». Sur le net, les commentaires indignés se sont multipliés.

Que prévoit le règlement des scouts en matière d’alcool ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Horman André, mercredi 26 juillet 2017, 20:33

    Certains parents voient des poux partout et prennent plaisir à tout critiquer. Ils sont cependant content qu'on s'occupe de leurs gosses pendant les vacances. si vous n'êtes pas d'accord, alors gardez-les chez vous...

  • Posté par Bequet Edith, mercredi 26 juillet 2017, 11:14

    A moins de considérer cette personne comme menteuse et vouloir nuire à cette unité scout. Pour moi le problème n'est pas l'alcool mais bien des chefs qui font une guindaille jusque tard dans la nuit ou tôt matin, qui ne vont pas apporter la nourriture aux scouts et les laissent dans le désarroi et qui accuse cette dame d'avoir voulu faire un buzz sur le dos de scouts qu'elle ne connaissait pas et à qui elle a rendu service aux enfants. Je félicite cette personne pour s'être déplacer jusqu'au camp comme les chefs étaient toujours au lit à 11 h du matin. Les chefs sont les seules responsables de leur incapacités de faire ce qu'ils ont dit cad donner rendez vous aux jeunes . Etant ancien chef de meute, je trouve la responsabilité des chefs inadmissibles.

  • Posté par Wijnants Christian, mercredi 26 juillet 2017, 9:34

    Madame Stéphanie NOEL est fière de son chef d'oeuvre ? Ce qui me dérange dans le procédé utilisé par cette dame, c'est la méthode du "pilori moderne" pour accuser sans possibilité de défense, sans contrôle par des tiers... bref, une tactique bien connue... Je viens de tout comprendre : "Sudpresse" en fait ses choux gras... CQFD

  • Posté par Bougelet Philippe, mercredi 26 juillet 2017, 23:29

    Je suis bien d'accord. Et qu'a fait cette "bonne"dame pour oeuvrer pour la jeunesse dans sa vie?

  • Posté par Langhendries Benoît, mercredi 26 juillet 2017, 8:55

    De mon temps (années 1980), les bacs de Jupiler étaient monnaie courante dans les camps. Il en allait également des cigarettes et des "visites" chez les Guides. Qu'est-ce que vous croyez ? Que les scouts sont d'impeccables jeunes gens ? Ils sont le reflet de la société ! La première biture, la première bouffée de cigarette et, quelque fois, la première expérience sexuelle se font dans les mouvements de jeunesse. Et les "chefs" ne sont pas les derniers, croyez-moi. Arrêtons l'hypocrisie, s'il-vous-plaît ! C'est pareil à l'université (où on apprend, en plus, à humilier durement les plus faibles) qu'on prend, souvent, pour un endroit de haute vertu morale alors que c'est pas vrai (c'est même quelques fois tout le contraire). Il n'y a pas qu'à l'Armée qu'on apprend ces choses là (l'alcool, le tabac et les relations charnelles) !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs