Accueil La Une Culture

24h01, le mook qui ne voulait pas mourir

Le trimestriel « 24h01 » est à neuf jours de son arrêt de publication, faute de lecteurs et de capitaux suffisants. La faute à un marché belge francophone trop serré et à des choix éditoriaux risqués.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

E quipe motivée cherche bouée avant le 3 août, 19 h 30. » Tel est l’appel à l’aide qu’a lancé 24h01, ce mardi. Le mook (entre « magazine » et « book ») belge de grands reportages est en effet au bord de la faillite. A tel point que le conseil d’administration de l’ASBL éditrice du trimestriel se réunit dans neuf jours pour prononcer sa dissolution, question d’éviter une aggravation de sa situation – comprenez son endettement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs