Accueil Monde Afrique

Réunis par Macron, les deux rivaux libyens s’engagent à sortir leur pays du chaos

« La solution à la crise libyenne ne peut-être que politique et passe par un processus de réconciliation nationale associant tous les Libyens ».

Temps de lecture: 1 min

Les deux principaux rivaux libyens, le civil Fayez al-Sarraj et le militaire Khalifa Haftar, se sont engagés mardi en France à œuvrer conjointement pour sortir leur pays du chaos, appelant à un cessez-le-feu et à l’organisation rapide d’élections.

Réunis en région parisienne, à l’initiative du président français Emmanuel Macron, MM. Sarraj et Haftar ont « agréé » (mais pas signé) une déclaration en dix points qui a été lue en arabe devant la presse.

À lire aussi Avec Rihanna et Bono, Macron applique une diplomatie paillettes

« La solution à la crise libyenne ne peut être que politique et passe par un processus de réconciliation nationale associant tous les Libyens », selon la version française du texte. « Nous nous engageons à un cessez-le-feu et à nous abstenir de tout recours à la force armée pour ce qui ne ressort pas strictement de la lutte antiterroriste », ajoutent les deux rivaux, qui appellent à la démobilisation des milices et à la constitution d’une armée régulière.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une