Accueil Culture Musiques

La passion de Charlie Parker selon saint Larry Klein

Plus qu’un album d’hommage, « The Passion of Charlie Parker » est l’histoire de la vie tragique du saxophoniste de jazz. Entretien avec le producteur américain Larry Klein.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Charlie Parker, c’est l’homme de jazz par excellence, ou l’image qu’on s’en fait. Le musicien torturé, emporté par ses démons de l’héroïne et de l’alcool. Le génie musical à l’état pur mais l’artiste maudit. Il est mort à 34 ans. Une courte vie toute tendue vers l’innovation, le dépassement de soi et la souffrance de l’addiction. Tragique. C’est naturellement que le producteur américain Larry Klein, qui a travaillé sur leBlack Starde Bowie, a pensé à traiter un album sur Charlie Parker comme une Passion, à l’image de celles de Bach ou de Telemann, qui racontent les souffrances et le supplice du Christ selon l’un ou l’autre des évangélistes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs