Accueil Monde États-Unis

Donald Trump: «Les personnes transgenres ne pourront pas servir dans l’armée»

Le président américain Donald Trump a déclaré sur son fil Twitter qu’il n’autoriserait aucun individu transgenre à servir au sein de l’armée américaine.

Temps de lecture: 2 min

A près consultation avec mes généraux et mes experts militaires, soyez informés que le gouvernement américain a décidé qu’il n’acceptera pas de personnes transgenres au sein de l’armée américaine  , a déclaré Donald Trump sur Twitter.

Il explique sa décision en évoquant des problèmes financiers : « Notre armée doit se concentrer sur une victoire décisive et écrasante et ne doit pas s’encombrer des énormes coûts médicaux et des problèmes qu’engendreraient les personnes transgenres dans nos rangs ».

Une attaque de plus à l’encontre des personnes transgenres

Le président américain n’a jamais montré beaucoup d’enthousiasme envers l’avancée des droits des personnes LGTBQI.

Il s’était déjà attaqué aux mesures mises en place par son prédécesseur, Barack Obama, au cœur du dossier de la « bataille des toilettes ». Ce dernier avait émis une circulaire fédérale, pour permettre aux écoliers et étudiants de se rendre dans les toilettes et vestiaires correspondant au genre avec lequel ils s’identifient. Donald Trump, fraîchement investi, avait décidé d’annuler cette directive, laissant alors le choix aux Etats de décider. Son geste avait grandement ému la toile et notamment les défenseurs des droits LGBTQI. Le dossier devait ensuite être examiné par la Cour suprême américaine, le 28 mars dernier, mais celle-ci a refusé de se pencher sur la question. L’affaire a donc été renvoyée en appel, à une date encore indéterminée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Etats-Unis: sombres augures judiciaires pour Donald Trump

La déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 et la victoire en demi-teinte des républicains aux midterms peinent à dissimuler la montagne de soucis qui guette l’ex-président républicain, acculé par les juges pour fraude fiscale, conspiration institutionnelle et rétention illégale de documents secret défense.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une