Accueil Économie

Les communes en pétard sur le tax shift

Le tax shift fédéral réduira de 264 millions d’euros les recettes des communes. Les coups durs s’enchaînent pour les pouvoirs locaux, qui ont déjà beaucoup de mal à boucler les fins de mois.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

On a beaucoup causé tax shift à l’échelon fédéral. On a beaucoup crié du côté régional (spéciale dédicace à la Région wallonne, inquiète de l’impact financier de ce tax shift sur son budget). Mais on a très peu entendu les communes. Or, elles sont loin d’être rassurées par la réforme fiscale suédoise. Dans un courrier envoyé à Charles Michel, l’Union des villes et communes wallonnes fait part « de sa plus grande inquiétude quant aux impacts (du tax shift) sur la santé financière des communes ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs