Accueil Sports Football Ligue des Champions

L’entraîneur de Bruges: «Encaisser trois buts en un quart d’heure, c’est inacceptable»

Ivan Leko était déçu de la performance de son équipe face à Basaksehir au troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

Temps de lecture: 2 min

Bruges a compromis ses chances de qualification pour les barrages de la Ligue des champions. Opposés à Istanbul Basaksehir, un adversaire présenté comme redoutable mais inexpérimenté à ce niveau, les Blauw en Zwart n’ont pu faire mieux qu’un partage 3-3 sur leur pelouse. Ce qui les obligera presque à s’imposer, la semaine prochaine, en Turquie, pour pouvoir continuer à rêver de la Champions League.

Pourtant, les hommes d’Ivan Leko avaient parfaitement entamé la rencontre, avec deux buts rapidement inscrits. « Après ce deuxième but, on devait chercher à creuser encore plus l’écart, mais les joueurs ne sont pas restés calmes. On devait jouer plus vite. On a donc pris des risques, on a essayé de mettre la pression, mais il y avait trop de déchets, a regretté l’entraîneur des Blauw en Zwart. Les goals qu’on encaisse, ce sont des cadeaux. Encaisser trois buts en un quart d’heure, c’est inacceptable. »

« Un adversaire digne de la Ligue des champions »

Les Brugeois ont payé leur inexpérience au prix fort. « Il ne faut pas oublier que nous avons de jeunes défenseurs, qui doivent encore apprendre, notamment, à dégager une balle en tribunes sans le moindre scrupule. Nous étions trop relâchés et c’est logique que Basaksehir, un adversaire digne de la Ligue des champions, ait profité de nos erreurs. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb