Accueil Belgique Politique

«Nouveau Nº1», «Triomphant», la presse néerlandophone salue Charles Michel

Avec un accord sur le budget fédéral et l’annonce d’une coalition MR-CDH, les médias du nord du pays saluent un coup de maître du Premier.

Temps de lecture: 2 min

I l est enfin le numéro 1 de la politique belge (…) La croissance est revenue à temps, (…) les partis [de la coalition] ont enterré la hache de guerre… alors que rien n’était gagné », écrit ce jeudi matin le quotidien néerlandophone Standaard, qui salue la prestation de Charles Michel, au lendemain de l’annonce d’un accord sur le budget. Mais ce n’est pas tout. En plus de ce succès au niveau fédéral, l’accord MR-CDH et l’éviction du PS en Wallonie garantit un état de grâce - selon les médias du nord du pays – au Premier ministre : « L’incroyable est devenu vrai », écrivent-ils.

DeStandaard

Le Tijd salue lui aussi la prestation du gouvernement Michel : « Le Premier ministre est une nouvelle fois à la hauteur de sa réputation de Premier miracle. » Le quotidien salue la capacité du francophone de rassembler les partis du gouvernement : « Les partis gouvernementaux flamands font constamment le diable ensemble. Mais Michel l’a renversé ». « Michel règne », concluent-ils.

Detijd

« Qui ne peut être satisfait de l’accord d’été du gouvernement Michel ? », s’interroge De Morgen.

De Morgen

« Bien joué Premier », se permet Het Laatste Nieuws. « Avant moqué, il est maintenant le leader incontesté. »

HLN

« Ça doit être la plus belle semaine pour Charles Michel depuis qu’il est au 16 rue de la Loi », constate De Gentenaar. « Triomphant, confiants et avec un sourire à destination de Wavre, sa ville natale » écrivent-ils, clin d’œil à l’accord de gouvernement en Wallonie.

DeGentenaar

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par CARION JEAN, jeudi 27 juillet 2017, 19:06

    Il est symptomatique de constater que la spécialité de "certains"Wallons est plus proche du repli sur soi que de l'ouverture au Pays et à l'Europe; ces gens semblent peu enclins au développement et progrès futurs. C'est triste, affligeant et rétrograde. Charles Michel est un homme d'Etat qui agit pour le bien du pays et non pour idéaux partisans, désuets ou sectaires! Que ces politologues amateurs et chagrins balaient d'abord devant leur porte.

  • Posté par Fissore Vincent, jeudi 27 juillet 2017, 17:52

    S'en est a se dire si Michel est plus intéressé par le fait de plaire aux flamands que de travailler pour la Belgique entière...

  • Posté par Heunders Bernard, jeudi 27 juillet 2017, 17:10

    Au fond...qu'apporte le MR et son Patatoes au fédéral ? Rien d'autre que la pacification des partis flamands... Tout le reste (pension, mobilité, nucléaire) appauvrit le sudiste et enrichit le secteur privé...dommage que nous avons, pour la plupart, la mémoire courte..

  • Posté par Reginster Jean-luc , jeudi 27 juillet 2017, 15:59

    Il faudra qu'on m'explique le raisonnement de ces Wallons mécontents de voir les Flamands enfin se réjouir. Parce que soit nous formons une même famille et il y a de bonnes raisons qu'ils paient une rente alimentaire tant que l'économie wallonne sera à la traîne, soit nous ne formons pas une famille, cette rente alimentaire n'a aucune raison d'être et les Wallons vont "déguster" dans des proportions qui les ramèneront quelques décennies en arrière. Moi, en tant que Wallon, je me réjouis de la satisfaction flamande. Et vois d'ailleurs que la presse au Nord du pays ne s'y est pas trompée: c'est la stratégie de Charles Michel qui est en train de triompher des visées séparatistes de la NVA et de son Président qui n'auront plus d'argument économique en faveur du confédéralisme à proposer lors de la prochaine campagne électorale.

  • Posté par Stoob Spyridon, jeudi 27 juillet 2017, 19:58

    Ben je pensais que dans une famille on aidait plutôt le plus pauvre et pas celui qui était le plus nanti. Donc les pauvres s'appauvrissent et les riches devient plus riches. Et après on a un regard condescendant sur le "parent" pauvre. Belle famille la Belgique.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs