Accueil Société

Trois personnes refusées à Tomorrowland peuvent finalement s’y rendre

Le juge estime disproportionné le fait que les trois personnes se sont vues refuser l’entrée sans en connaître les raisons.

Temps de lecture: 2 min

Trois personnes dont l’entrée leur avait été refusée à Tomorrowland à la suite d’un screening de la police peuvent se présenter à l’entrée du festival pour son second week-end mais doivent subir un nouveau contrôle de police. Celle-ci peut ensuite prendre les mesures de sécurité nécessaires, a indiqué jeudi le juge bruxellois des référés, à la suite d’une plainte de ces trois personnes.

Le juge estime disproportionné le fait que les trois personnes se sont vues refuser l’entrée sans en connaître les raisons.

37 personnes concernées

Au total, 37 personnes qui avaient acheté des tickets pour Tomorrowland n’auraient pas pu entrer au festival à la suite d’un screening de la police fédérale. Dans deux cas, un premier avis négatif avait été levé mais cela n’avait pas été le cas pour les autres.

Trois personnes ont décidé de faire appel au juge des référés. Leur avocat ainsi que celui de la Commission vie privée ont estimé que le screening et le refus d’entrée étaient disproportionnés et que les trois personnes n’avaient pas été informées du motif de leur refus d’entrée à Tomorrowland.

«Le juge des référés a précisé que la police devait décider au cas par cas qui pouvait entrer mais qu’elle devait signifier les raisons du refus», explique Jan Temmerman, avocat de l’Etat belge. «Le faits que les plaignants n’ont pas connu les raisons pour lesquelles ils ne pouvaient pas entrer à Tomorrowland est disproportionné selon le juge.»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko