Accueil La Une Économie

«Le risque climatique est inhérent au métier»

Pascal Bolle cultive des légumes. Une exploitation en France et au Maroc lui permettent d’assurer l’approvisionnement d’une chaîne de grande distribution avec qui il a passé contrat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L a météo, c’est notre cœur de métier ! » Dans la campagne gerpinnoise, Pascal Bolle a bâti la plus grande exploitation maraîchère de Wallonie : 200 hectares de fraises, navets, radis, oignons-bottes, courgettes et autres topinanmbours. « On est dans l’ultra-frais, on vend et on livre tous les jours, explique-t-il. Le ciel règle notre quotidien : les semis, l’irrigation, les récoltes… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs