Accueil Opinions

Thierry Wolton: «Des millions de gens sont morts au nom de la lutte des classes»

L’essayiste français publie une histoire monumentale du communisme, une utopie meurtrière dont il ne sauve rien.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 7 min

A l’hiver 1989, l’utopie déjà chancelante d’une société collectiviste et sans classes disparaissait d’Europe, écrasée sous les décombres du mur de Berlin. Le libéralisme réel triomphait du socialisme réel, l’Etat de droit et la démocratie pluraliste du parti unique et de la dictature du prolétariat. Depuis, le communisme survit vaille que vaille dans une poignée de pays lointains, comme Cuba, la Corée du Nord ou (officiellement du moins) la Chine.

Dans l’Histoire mondiale du communisme, une somme exhaustive de quelque 3.000 pages, dont les deux premiers volumes viennent de sortir de presse, Thierry Wolton a dressé l’inventaire de cette idéologie qui a coupé le XXe siècle en deux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs