Accueil Monde France

Greenpeace accuse Leclerc et ses prix bas d’aliments sous pesticides

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les écologistes de Greenpeace ont accroché samedi matin une banderole de 200 m2 sur la façade d’un hyper Leclerc près de Toulouse pour dénoncer sa politique de bas prix qui implique, selon eux, l’usage de pesticides dans les produits agricoles.

« Pesticides pour tous », peut-on lire sur cette banderole installée par une dizaine de militants en rouge, transformés en grimpeurs sur la façade du bâtiment, de plusieurs étages de haut. Le tout, sous le regard goguenard des gendarmes et d’une trentaine d’autres militants de l’organisation internationale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs