Accueil Économie Consommation

Les livreurs de Deliveroo reçoivent un soutien syndical

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées à Bailli à Ixelles suite à l’annonce de la délocalisation du service clientèle de Deliveroo Belgique. Le syndicat CNE et CSC-Transcom souhaitent représenter les licenciés et soutenir les livreurs de l’entreprise.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une dizaine de coursiers, quelques représentants des syndicats CNE et CSC-Transcom et deux personnes ayant perdu leur travail se sont rassemblés ce jeudi en fin d’après-midi, à Ixelles, à la suite de l’annonce par Deliveroo, l’entreprise bien connue de livraison de plats à domicile, de la suppression de 8 postes sur 14 de son service clientèle. « Deliveroo délocalise à Madagascar, où le salaire minimum est évidemment bien inférieur à la Belgique. Ça a déjà été fait à Londres, où ils ont délocalisé le service clientèle aux Philippines. A Paris aussi, il y a eu une délocalisation », assure une personne ayant reçu son préavis le 17 juillet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par stals jean, vendredi 28 juillet 2017, 13:13

    Le meilleur soutient qui se puisse être, c'est de la part des clients qu'ils devrait venir. Plus une seule commeande ni ici ni ailleurs. mais voila, l'Homme est un loup pour l'Homme et ceux qui commande c'est à dire qu'ils et quelles se prennent eux même pour des petits rois des petites reines il et elles n'en ont rien à foutre aussi bien des esclaves qui leur apportent leur bouffes de merde à domicile, mais encore moins des esclaves modernes des call-center...l'ultralibéralisme fascisant à de très très beaux jours devant lui...La libéralisation des "marchés" jusqu'à l'outrance, jusqu'à l'outrage, que voilà ce qui va inéluctablement faire de notre merveilleuse planète, un égout où les rats Humains s'entredévoreront dans la joie et le bonheur à tous les étages...

  • Posté par Lambert Paul, vendredi 28 juillet 2017, 13:26

    en effet, c'est l'avenir qui nous attends et le pire c'est que dans tous les pays occidentaux ce sont les personnes victimes de ces faits qui ont voté pour ceux qui nous gouvernent et autorisent et encouragent cet ultralibéralisme chercher l'erreur..........

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs