Accueil Monde Europe

L’Allemagne dénonce les sanctions américaines contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord

Ce texte est aussi critiqué par Bruxelles parce qu’il peut affecter des entreprises européennes et à long terme ses approvisionnements en gaz russe.

Temps de lecture: 2 min

L’Europe «  n’acceptera pas » que les sanctions votées mercredi par le Sénat américain contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord touchent des entreprises européennes, a prévenu vendredi le chef de la diplomatie allemande. «  Nous n’accepterons en aucune façon l’application extraterritoriale de ces sanctions américaines contre des entreprises européennes », a déclaré Sigmar Gabriel dans un communiqué.

Le Sénat américain a adopté jeudi des sanctions pour punir la Russie de son ingérence présumée dans l’élection présidentielle, laissant désormais le soin au président Donald Trump d’embrasser ou non cette position dure envers Moscou. Ce texte, qui sanctionne également l’Iran et la Corée du Nord, a été dénoncé par Moscou mais est aussi critiqué par Bruxelles parce qu’il peut affecter des entreprises européennes et à long terme ses approvisionnements en gaz russe.

Des retombées concrètes

Au centre de ces inquiétudes figure le projet Nord Stream 2 de construction d’un gazoduc entre la Russie et l’Allemagne via la mer Baltique, développé par le géant russe Gazprom et cinq groupes européens : le Français Engie, les Allemands Uniper (ex-EON) et Wintershall (BASF), l’Autrichien OMV et l’Anglo-néerlandais Shell.

Les dispositions adoptées jeudi donneraient en effet au président Trump la possibilité de sanctionner les entreprises qui travaillent sur des pipelines venant de Russie, en limitant par exemple leur accès aux banques américaines ou en les excluant des marchés publics aux États-Unis.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, lundi 31 juillet 2017, 17:43

    Tiens, un peu de lucidité à l'européenne; cela nous change "une fois" .Mais sommes nous en présence d'une vraie nouvelle ???

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une