Accueil Monde Asie-Pacifique

Japon: Tomomi Inada, un «faucon» foudroyé en plein vol

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe aurait bien vu sa ministre de la Défense, une ultranationaliste, lui succéder à la tête du gouvernement. Il est plus fragilisé que jamais après la démission de sa protégée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Tokyo

Mauvaise passe pour Shinzo Abe. Englué dans deux scandales de favoritisme présumé, le Premier ministre nippon a vu sa cote de popularité chuter de 30 points, ces derniers mois. A présent, il vient de devoir présenter ses excuses « du fond du cœur » à l’opinion, pour la retentissante démission de sa protégée, la ministre sortante de la Défense Tomomi Inada, emportée par une vilaine affaire de dissimulation d’informations militaires au Parlement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs