Kris Peeters entame les travaux pour privatiser les entreprises publiques

© Belga
© Belga

Le vice-Premier et ministre de l’Economie Kris Peeters va enjoindre son parti le CD&V à entamer le débat sur le privatisation en vue de diminuer la dette publique. «Dans les prochains mois, nous devons bien réfléchir à comment nous allons nous y prendre avec les participations publiques», a-t-il indiqué samedi dans De Standaard.

«Nous avons besoin d’un bon budget qui remporte l’approbation de l’Europe. Mais nous nous focalisons trop sur l’équilibre. Notre dette publique est un plus grand défi», a-t-il estimé. La dette s’élève actuellement à quelque 106% du PIB, soit 430 milliards d’euros.

Peeters pense concrètement à un groupe de travail qui préparerait le dossier en toute discrétion. «Plus le débat est public, plus les discussions sont difficiles. Nous devons en outre tenir compte des aspects sociaux - le personnel, les syndicats. Cela doit se produire en plusieurs phases

Une vente totale des avoirs publics rapporterait 26 milliards d’euros, mais la solution semble politiquement improbable.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous