Molenbeek: le White Star à nouveau sans stade

Le White Star n’a pas la même lecture de la décision. © Photo News.
Le White Star n’a pas la même lecture de la décision. © Photo News. - Photo News.

Le White Star se retrouve à nouveau sans stade pour la saison prochaine. La cour d’appel a donné raison à la commune de Molenbeek qui allait en appel d’une décision prise par la justice suite à un recours en urgence du White Star.

Depuis le 1er juillet, le White Star devait quitter le stade Edmond Machtens sur ordre de la commune de Molenbeek. Un stade que le White Star partage avec le RWDM qui jouera également en D2 amateurs la saison prochaine. Le club de John Bico a décidé de répondre à cette décision par une action en justice. Le président de la cour d’appel a donné raison au White Star dans l’attente d’un verdict définitif. « La commune de Molenbeek est dans l’obligation de poursuivre le bail de location sous peine d’une amende de 25.000 euros », avait communiqué le RWS Bruxelles début juillet.

La commune de Molenbeek avait été en appel de cette décision. « Nous sommes satisfaits que les astreintes soient levées. Dès qu’on recevra l’arrêt, le Collège se réunira pour confirmer la procédure d’expulsion du White Star. Mais nous devons d’abord lire les détails de l’arrêt avant d’entamer les démarches pour que le White Star quitte le stade le plus vite possible », commente le cabinet de la bourgmestre Françoise Schepmans (MR). Sauf rebondissement, et ils ont été nombreux depuis l’arrivée du White Star à Molenbeek, le RWDM devrait être le seul occupant du stade Machtens la saison prochaine. « Alors que nous avions délibérément opté de ne pas intervenir ou communiquer dans ce dossier, nous pouvons affirmer aujourd’hui que l’avenir de nos jeunes est définitivement assuré », a communiqué le RWDM.

De son côté, le White Star n’a pas la même lecture de la décision et parle d’« une victoire précieuse » et que « le club restera au Machtens pour la saison 2017-2018 ». Il nous revient pourtant que le White Star ne dispose plus de convention d’occupation et donc occuperait dès à présent le Machtens de façon illégale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous