Le porc: le secteur tente de retrouver de l’air

Le secteur porcin survit de crises en crises depuis des années, et cela touche tant le secteur conventionnel que le bio. Or, on importe plus de 50 % de porc bio. Et la filière perd des poils… « En 2015, nous comptions 52 producteurs bio. En mars 2016, il n’y en avait plus que 39, constate Liora Jacobs, chargée de mission pour redynamiser ce secteur. Le problème est que le prix n’est pas suffisant pour en vivre décemment. Les producteurs doivent se réapproprier l’aspect commercial dont ils étaient souvent déconnectés. Il fallait tenter de remédier à ce paradoxe, d’autant plus que tous les producteurs de porcs bio ne le sont qu’à titre complémentaire. Le ministre Collin (CDH) nous a aidés financièrement pour trouver des solutions. »

Le 23 décembre dernier, le groupement de porcs bio « GP Porcs Bio » a été reconnu par le gouvernement wallon. Le projet a permis aux éleveurs de comprendre qu’il fallait qu’ils reprennent en mains leur filière en mutualisant leurs efforts, grâce à la coopération et en toute transparence. Les producteurs échangent donc leurs données, leurs infos pour améliorer la filière à tous les niveaux. Mais seuls 19 des 39 producteurs bio en font partie, certains préférant vendre en direct ou via leur filière personnelle. « Mais il y a une vraie émulation, poursuit Liora Jacobs. Je pense que d’autres vont rejoindre le groupement qui a un cahier de charges encore plus pointu. »

A l’intérieur du groupement, il   y a des différences dans les niveaux de production, mais on est loin, très loin du système industriel. La rémunération est par ailleurs très différente : 1,5 à 2 euros au producteur pour un kilo de carcasse, contre plus de 5 euros dans le secteur bio.

Ce vendredi, le groupement GP Porcs bio a signé une convention avec la coopérative Farm présente à Bruxelles et à Louvain-la-Neuve, Farm s’engageant à acheter à 4,80 euros le kilo, du porc bio issu de cette filière.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous