Le concert du rappeur néerlandais Boef arrêté car il y avait trop de jeunes enfants

Le concert du rappeur néerlandais Boef a dû être interrompu samedi au festival gratuit Sfinks Mixed de Boechout (Anvers). Parmi les nombreux amateurs se trouvaient de très jeunes enfants. Pour ne prendre aucun risque avec leur sécurité, l’organisation a préféré mettre fin prématurément au spectacle.

Le rappeur était programmé pour 17h dans le grand chapiteau du festival. «  Le spectacle a bien débuté, mais il y avait énormément de monde devant la scène, dont des enfants de moins de 10 ans », a précisé l’organisateur Patrick De Groote. «  Avec la pression, et l’excitation, nous avons constaté que la situation pouvait devenir dangereuse. C’est pourquoi nous avons arrêté le concert avant la fin, en concertation avec Boef. »

Trois adolescentes évanouies

«  C’était, tant pour nous que pour Boef, une surprise de voir autant de jeunes enfants présents (…) Nous verrons l’année prochaine comment nous pouvons gérer cela. »

Selon l’organisateur, trois adolescentes se sont évanouies dans le public, elles ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

Le festival se poursuivra dimanche pour sa dernière journée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous