Accueil Monde Union européenne

Theresa May, une Première ministre sans ami

Theresa May semble naviguer à vue dans le Brexit. Mais les Tories sont trop divisés pour se trouver un autre leader.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Londres

Après sa défaite aux élections anticipées, beaucoup s’attendaient à ce que Theresa May démissionne. Selon des sources très sérieuses, elle était à deux doigts de le faire le 9 juin dernier. Pourtant, elle est toujours Première ministre et ne semble plus décidée à laisser son poste. Et si elle le faisait, qui pourrait la remplacer… ?

Elle est partie en vacances dans les Alpes faire de la randonnée… Trois semaines en Italie puis Suisse, respirer le grand air, avec juste une petite pause pour se rendre en Belgique, aux commémorations de la bataille de Passchendaele. La dernière fois qu’elle est partie en vacances, elle est revenue avec une idée : organiser des élections anticipées pour renforcer son assise parlementaire et négocier un Brexit dur. On connaît la suite : son parti a perdu la majorité absolue et elle a dû conclure un accord avec les ultra-conservateurs nord-irlandais du DUP pour rester au pouvoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs