Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Grand Prix de Hongrie: les bons comptes de Vettel, la classe d’Hamilton

Vettel était plus lent que Raikkonen, mais ne l’a jamais laissé passer ! Résultat 14 points d’avance pour Vettel sur Hamilton, avant la trêve estivale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les radios ont à nouveau chauffé, dimanche à Budapest, entre les pilotes Ferrari et Mercedes, et leurs stratèges respectifs. Enfin, pas toutes ! Car Lewis Hamilton a été privé de toute communication pendant les deux premiers tiers du Grand Prix. Mais, dès que les miracles de la technique ont opéré, le Britannique en a profité pour faire comprendre à son équipe qu’il se sentirait mieux devant son équipier Valtteri Bottas pour tenter d’aller chercher les Ferrari, installées aux deux premières places depuis le départ. Message reçu cinq sur cinq par le Finlandais, qui s’écarta de manière particulièrement visible à 24 tours de l’arrivée, dans un geste que l’on aurait pu comprendre de mauvaise humeur face à des consignes d’équipe à la fois claires et compréhensibles quand on sait que le Britannique avait abordé ce premier Grand Prix de la seconde moitié de saison à un petit point de Sebastian Vettel !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs