Accueil Belgique Politique

Le site officiel du gouvernement wallon toujours pas mis à jour ce lundi

Du côté du gouvernement fédéral, en revanche, le week-end a été mis à profit pour mettre à jour les données sur le site officiel.

Temps de lecture: 1 min

Les webmasters de l’exécutif wallon sont visiblement partis en vacances avant les changements intervenus fin de la semaine dernière. Ou alors, quelqu’un s’est tiré avec codes et mots de passe.

Sur le site du gouvernement wallon, la situation a été figée avant le grand chambardement. La dernière actualité remonte au 20 juillet et fait le point sur les décisions prises par l’équipe PS-CDH. Pas la moindre mention d’un changement de coalition à l’horizon. C’est toujours Paul Magnette qui est ministre-président comme en atteste la photo de la page d’accueil.

magnette

L’explication tient peut-être au fait que l’innovation et le numérique, deux anciennes compétences de Jean-Claude Marcourt, n’ont pas été reprises en tant que telles dans la nouvelle répartition des portefeuilles…

À lire aussi Analyse | Borsus Ier naît sans douleur

Du côté du gouvernement fédéral, en revanche, le week-end a été mis à profit pour mettre à jour les données. Denis Ducarme apparaît bien au sein du gouvernement, ce qui n’était pas encore le cas samedi.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Georges-marc Andre, lundi 31 juillet 2017, 14:27

    C'est évident, il est un parti qui, des décennies durant, a phagocyté l'administration de toute une région. Les abus et dérapages se sont multipliés et, n'en déplaise aux vrais socialistes, et je ne parle pas ici de ces réactionnaires néo-communistes et malheureusement incompétents du PTB, cette "nomenklatura" de gauche "caviar" ne supporte pas le fait de s'être fait évincée d'un pouvoir "vache à lait". Tous ces parasites incompétents, mais qui cotisent au parti, vont maintenant devoir démontrer leurs capacités et leur "impossible" neutralité pour justifier leurs émoluments. Il n'est pas étonnant que, du jour au lendemain, le changement déjà désiré par l'électeur lors des élections de 2014, ne puissent se mettre en place.

  • Posté par MARTIN Roland, lundi 31 juillet 2017, 17:03

    Et plus simplement, si cette absence de mise à niveau était le fait de glandeurs ? Il doit y en avoir un "paquet" dans ce milieu ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une