Accueil Culture Cinéma

Jeanne Moreau, forte et à fleur de peau

En 2005, nous avions eu l’occasion de rencontrer l’actrice française, décédée à 89 ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En 2005, Jeanne Moreau était venue à Gand pour parler de la mort, thématique au centre du film de François Ozon dans lequel elle faisait une apparition. Nous avions eu la chance de la rencontrer. Récit de cette rencontre.

Archive du 17/10/2005

Elle galope d'un cocktail avec Mike Leigh à un concert de Patti Smith, qu'elle s'en va saluer dans les loges du Vooruit, parce que j'ai une passion pour elle et ses idées : dans mon pays aussi, les gens qui nous dirigent ne pensent qu'au pouvoir... pas aux gens.

Peu après, on la voit quitter la salle de concert avec un nouveau projet – commun – sous le bras : le 4 novembre au grand Rex parisien, les deux femmes liront ensemble quelques textes, poèmes, pensées en poussant la chansonnette au nom de la paix. La pionnière du punk et la reine de la nouvelle vague bras dessus, bras dessous. On a bien l'image.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs